Tout ce que vous devez savoir sur la scie circulaire


Travaux et bricolage /

Que ce soit pour le professionnel ou pour le bricoleur, la scie circulaire est un outil indispensable. Que pour l’un il s’agisse d’une scie circulaire stationnaire et pour l’autre d’une scie circulaire portative, l’objectif pour les deux, est de réaliser des découpes parfaites. On distinguera plusieurs modèles de scies circulaires, se distinguant les unes des autres soit par leurs puissances soit par leurs lames. Ce qui a pour effet de compliquer le choix quand on en veut une. Cet article entend répondre à toutes les questions que vous vous posez au sujet de cet outil comme : à quoi il sert, Comment choisir sa scie circulaire ou comment l’utiliser.

Utilité d’une scie circulaire

La scie circulaire se présente comme un outil de découpe équipé d’une lame dentée, et qui s’actionne par une machine. Elle peut être fixe ou portative, et sert le plus souvent à une découpe précise et rapide du bois et de ses dérivés. Dotée, d’une lame adaptée, la scie circulaire permettra aussi de découper du plastique ou même le carrelage.

C’est donc un outil tout aussi indispensable pour les professionnels qui s’en servent pour les gros œuvres, notamment la découpe de charpente, que pour des travaux de bricolage. On pourra ainsi s’en servir pour bricoler une cabane de jardin pour enfants, réaliser un dressing ou fabriquer des étagères, etc.

Les mesures de sécurité à prendre avec une scie circulaire

Mais avant de vous lancer dans le bricolage, il faudra tenir compte du respect des normes de sécurité qui s’imposent à l’utilisation d’une scie circulaire. La première chose à tenir en compte avant les équipements de sécurité est votre état mental.

Ne vous lancez pas dans des travaux parce que vous essayiez d’évacuer votre colère ou le stress. Il ne faut non plus être pressé quand on utilise cet outil. L’usage d’une scie circulaire exige le calme pour éviter tout accident.

Et, c’est pour palier à ces risques d’accident qu’il est recommandé de porter un équipement scie circulaire : un casque anti-bruit, des lunettes de protection pour éviter de se prendre des éclats de bois dans les yeux, un masque anti-poussière pour ne pas respirer la poussière de bois ; le port des gants n’est pas conseillé lorsqu’on manie la scie circulaire, à moins de prendre des gants de protection à maille d’acier. Pour les chaussures, on devrait se rassurer d’avoir des chaussures de protection contre les chutes d’objets, des vêtements prêts du corps, et un pantalon qui protège les jambes.

Les règles de sécurité pour l’utilisation de la scie circulaire proprement dite imposent le maniement à deux mains de la scie circulaire. Une main doit tenir la poignée de guidage et l’autre, la poignée avant. En outre, on ne doit ni toucher ni démonter les carters escamotable et fixe (le carter est ce qui protège la lame). La scie ne doit jamais être branchée si elle n’est pas utilisée.

Critères pour choisir sa scie circulaire

Le choix d’une scie circulaire peut se faire préalablement entre : une scie circulaire classique, disposant d’une poignée pour l’allumage et l’arrêt et d’une poignée d’orientation de la lame, une scie circulaire à batterie (parfois sans fil) moins puissante et pas assez autonome, et une scie circulaire plongeante avec une importante profondeur de coupe.

La puissance de la scie circulaire peut aussi constituer un critère de choix. Il faudra prendre celle donc la puissance permet un maniement facile.

Le nombre de dents de la lame peut enfin déterminer votre choix (10, 12, 24, 48 ou 64). Pour une découpe fine, une lame à 48 dents vous conviendrait qu’une lame de 10 qui coupe grossièrement.